Accueil > Informations générales > Rencontre avec…Jean-Pierre Chevènement

Rencontre avec…Jean-Pierre Chevènement

Photo : Béatrice Fauroux

Jean-Pierre Chevènement était l’invité d‘Entreprises et Médias à l’occasion de la sortie de son livre : « La France est-elle finie ? ».
Pour ce qui est de la réponse à cette question, si évidemment il n’y a rien de définitif, l’ancien ministre pense quand même qu’on est mal barré avec la monnaie unique, l’Allemagne étant la seule a profiter de l’euro, les autres suivent. Bon, je résume car bien entendu il a développé ses idées plus longuement que ça, c’est son boulot, il sait faire.
La soirée a été intéressante sous d’autres angles. D’abord quand il a été question de connaitre la définition d’un Homme d’État, avec un grand H et un grand E. Le « Che » s’est alors levé et a expliqué que pour exister, cet homme providentiel doit être fier d’être citoyen Français au sens premier donné par les fondateurs de la République. Il doit également bénéficier de circonstances exceptionnelles, d’une rencontre avec l’Histoire, avec un grand H aussi, citant au passage de Gaulle ou Clémenceau. Il explique que sans ces circonstances de guerre, finalement ils seraient certainement passés inaperçus.
C’est peut-être par peur de tomber dans l’oubli que certains se démènent pour se faire remarquer, quel qu’en soit les moyens : ragots, vantardise, discrimination, room service et bien d’autres. Enfin ça c’est mon hypothèse.
Et puis, Jean-Pierre Chevènement nous a parlé de son coma dans lequel il a été plongé durant trois semaines dans les années 90′, et nous sommes ainsi entrés un peu plus dans l’intimité du député. Soyez rassurés, ce n’était pas du « Gala » ou du « Jour de France », et tant mieux.
J’ouvre une parenthèse ici pour imaginer le cirque que ça va être quand Carla va accoucher. Avec la manière dont l’info de sa grossesse a été traitée, le pire est à prévoir.  Les centrales nucléaires vont pouvoir péter tranquillement.
Revenons au député qui a su susciter à la fois l’intérêt et l’émotion grâce à son humour et à sa culture. Ce n’est pas tous les jours qu’un politique se lâche un peu, j’entends sans que cela ne cache un calcul politique. Il n’a rien surjoué ni rien exagéré pour faire pleurer l’assistance. De toute façon personne ne se serait laissé prendre, le public n’était pas conquis d’avance, ce n’était pas un meeting électoral.
Alors, même si l’homme à de la bouteille et sait parfaitement mener son affaire, on a le sentiment d’en avoir appris un peu plus sur lui.

Publicités
Catégories :Informations générales
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :